> Historique

Les Chambres de métiers et de l'artisanat représentent l’ensemble des 250 métiers de l’artisanat.

Instituées en 1925 par la loi Courtier (Joseph Courtier, député de la Haute-Marne), les 106 Chambres de métiers françaises réparties sur le territoire sont au service de plus de 1 000 000 entreprises artisanales.

Elles sont regroupées en 13 Chambres de métiers régionales métropolitaines et fédérées au plan national par l’APCMA (Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat).

La Chambre de métiers est, auprès des pouvoirs publics, l’établissement public représentatif des intérêts généraux de l’artisanat.

Elle exerce ses attributions sous le contrôle de l’Etat, la tutelle étant assurée par la préfecture.

De plus, par sa présence dans le département, la Chambre de métiers et de l'artisanat de l'Aube est une véritable force de proposition auprès des pouvoirs publics pour sensibiliser les partenaires économiques et politiques aux besoins de l'artisanat aubois.

La Chambre consulaire est présente pour accompagner le chef d’entreprise artisanale dans chaque étape de sa vie professionnelle, apprentissage, création ou reprise d’entreprise, formation, développement, transmission. 

Elle travaille pour ce faire en concertation avec les organisations professionnelles de l’artisanat.

> En chiffres

Au 1er janvier 2018, l'Artisanat, première entreprise de l'Aube représente :

  • Plus de 6 200 entreprises artisanales (+ 4 % en un an)

  • 6 750 chefs d’entreprise (dont 1 336 auto-entrepreneurs) 

  • 187 conjoints collaborateurs

  • Près de 850 apprentis formés chaque année